Vap' zoom : l'histoire de la e-cigarette

La première idée d’un vaporisateur électrique

En 1927, Joseph Robinson enregistre un brevet approuvé et publié par l’United Stat Patent Office en 1930. Même si l’idée n’est pas ici de proposer une alternative aux fumeurs, la description faite à l’époque fera sourire les vapoteurs : « Mon invention concerne des dispositifs de vaporisation contenant des composants médicinaux qui sont chauffés électriquement afin de produire des vapeurs pour l »inhalation. Elle permet de fournir un dispositif pour un usage individuel qui peut être librement manipulé sans aucune possibilité de se brûler et qui est hygiénique, très efficace et si simple que n’importe qui peut l’utiliser. »

 

 On n’est pas si loin que ça de la définition d’un vaporisateur personnel ou cigarette électronique…et puis il faut bien avouer que le croquis du brevet n’est pas très éloigné de nos cigarettes électroniques modernes. Mais le brevet ne parle à aucun moment du tabac et d’une alternative à la cigarette. Difficile donc de dire que J.Robinson a inventé la cigarette électronique.

La première alternative « électrique » au tabac

Le concept d'une cigarette électronique est élaboré par Herbert A. Gilbert en 1963, avec un brevet déposé en 1965 présentant le schéma d'une cigarette électronique « remplaçant le tabac et le papier par de l’air chauffé et aromatisé ».
Gilbert fut approché par des sociétés souhaitant fabriquer cette cigarette, mais son invention ne fut jamais commercialisée.

 

Le premier dispositif rendu public destiné à simuler l'utilisation d'une vraie cigarette a été réalisé en 2003 par Hon Lik, un ancien pharmacien et ingénieur chinois qui a déposé en 2005 un brevet pour une « cigarette sans fumée à pulvérisation électronique ». Toutefois, ce premier dispositif exploite alors la technologie de nébulisation par ultrason.

 Hon Lik s'est ensuite associé à la société Golden Dragon Holdings pour commercialiser sa cigarette électronique en Chine en 2004. En novembre 2007, la Golden Dragon Holdings a changé le nom de l'entreprise en Ruyan (如烟), qui signifie « comme une cigarette » en chinois. Le nom change de nouveau en août 2010 en Dragonite International Limited.

La technologie de vaporisation par résistance chauffante, seule technologie commercialisée pour les cigarettes électroniques actuellement, a été inventée et brevetée vers 2009 par le chinois David Yunqiang Xiu (修运强) avec son « Electronic Nicotine Delivery System (ENDS) »


Vap'Actus Hors série n°1 -L'histoire de la Vape

 

 INTERVIEW DE L'INVENTEUR : Herbert A. Gilbert

JD : Herbert , Quel a été votre parcours avant d’inventer l’e-cigarette ?

HG : Je suis diplômé universitaire avec une B.A. dans les affaires et je suis directement entré dans le service . Je suis un ancien combattant de Corée. Mon père avait une cour de ferraille à Beaver Falls en Pennsylvanie et c’est là que je suis allé travailler au début. C’est de là que la «logique» est devenu mon meilleur atout.

 

JD : Étiez-vous un fumeur vous-même?

HG : Bien sûr j’était à … un paquet de par jour pendant des années … j’ai arrêté il ya environ 20 ans.La première cigarette électronique

 

JD : Comment vous est venue l’idée de votre conception ?

HG : Je suis un gars logique et la logique me dit de définir le problème et d’y trouver solution . Le problème , comme je l’ai conclu , c’est que les gens veuillent toujours fumer sans avoir des problèmes de santé.J’ai alors décidé qu’il n’y ait plus de combustion dans les cigarettes : Eureka !je devais trouver un moyen de remplacer la combustion du tabac et du papier contre un air humide et parfumé.Conception , prototypes et production

 

JD : Est-ce un prototype jamais construit ?

HG : L’utilisation de la technologie était déjà disponible en 1963 , j’ai conclu que la source de chaleur alimenté par batterie serait le première chose à effectuer et la première cigarette électrique est né . J’ai fait construire des prototypes et essayé d’utiliser différentes saveurs d’eau sous forme de vapeur … et cela a fonctionné.

 

JD : Y a-t-il des prototypes survivants ?

HG : Malheureusement l’entrepôt de la ferraille à Beaver Falls , où la plupart de mes trucs a été stocké , a brûlé .

 

JD : Comment votre conception diffère de la cigarette électronique actuelle ?

HG : Il n’ya pas de cigarette électrique aujourd’hui , que j’ai vu , qui ne suit pas la feuille de route de base énoncés dans mon brevet original . Si vous retirez une partie montré dans mon brevet original de leur cigarette électrique, il ne fonctionnera pas . Il peut être positionné différemment , de taille différente , contrôlée différemment … mais … il suit toujours la feuille de route énoncée dans mes dessins de brevets .

 

JD : Pourquoi la conception n’a pas conduit à la mise en production ?

HG : Ceux à qui je l’ai montré auraient pu le faire , mais ils ont choisi d’attendre que le brevet expire , puis de déposer leurs propres versions . Je l’ai montré à des entreprises chimiques , les sociétés pharmaceutiques et les compagnies de tabac et ils ont fait ce qu’ils ont fait pour essayer de protéger leurs marchés . Je suis sûr que beaucoup de grandes inventions dont auraient pu bénéficier les gens , dans le passé ou encore aujourd’hui , reçoivent le même traitement . Comme John Cameron me la fait remarquer, j’étais en avance sur mon temps et on ne peut pas faire grand-chose contre l’industrie du tabac.

 

JD : Il ya des preuves que l’industrie du tabac a délibérément supprimé des alternatives saines (couverts dans une histoire de la cigarette électronique ) , comme la production et la commercialisation des cigarettes électroniques qui aurait signifié admettre que le tabagisme était malsain . Dites-vous que c’est le cas ici ?

HG : J’ai simplement signalé ce qui m’est arrivé à moi et à mon brevet il y a cinquante ans.La E-Cigarette de Herbet Gilbert vs La e-cigarette moderne

 

JD : Comment avez-vous réagit quand la cigarette électronique a commencé à être commercialisée et à inonder le marché ?

HG : J’ai juste pu lire mon nom dans la rubrique « histoire» de la cigarette électronique.Herbert Gilbert Aujourd’hui

 

JD : Comment voyez-vous les cigarettes électroniques dans le futur?

HG : Je crois qu’il n’est pas question de l’avenir des cigarettes électriques mais je suis fier d’être celui qui a tout déclenché.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez également Vapadonf sur Facebook

Vous recherchez un graphiste passionné de Vape?