Retrouvez également Vapadonf sur Facebook

Vous recherchez un graphiste passionné de Vape?

VAP' ZOOM La Nicotine (partie 4 - suite et fin) : Toxicité relative

TOXICITE RELATIVE :
Ce paragraphe concerne la manipulation et l’utilisation de NICOTINE déjà diluée, et qui ne présente plus de risques ultimes. Ce n’est pas pour autant qu’il faille ignorer les principes de précaution obligatoires.


A/ TRANSFORMATION DE LA NICOTINE PAR LES PROS
Pure à  99,9% en solution dans le propylène glycol à 3,6%. Pourquoi 3,6%? Parce que c’est un multiple des dilutions utilisées finalement dans les e-liquides soient : 3,6 ,9,12 et 18 choisies habituellement. L’idéal, bien sur serait de travailler dans une salle BLANCHE dite SALLE PROPRE norme iso 14644. Cela garantit un espace où sont contrôlées les particules en suspension dans l’air , l’hygrométrie et la température.

Il existe différente salles suivants les nécessité de contrôle ou de stérilité nécessaire. Pour la nicotine, toutes les émanations doivent être contrôlées et fixées sur un adsorbant. Les opérateurs doivent porter une combinaison intégrale, botte-gants-masque filtrant conforme combiné à des lunettes de protection.

Une fois la Nicotine diluée et répartie en bidons dument étiquetés, tout pictogrammes, DLUO et numéro de lot imposés, elle est conservée à une T° inf.à 18°, à l’abri de la lumière.Tout les récipients, les solutions sales et les accessoires non recyclables , doivent respecter les règlements locaux et nationaux d'évacuation des déchets.

 

B/ MANIPULATION ULTIME POUR L’ASSEMBLAGE DES LIQUIDES :
Il est essentiel de disposer à portée  de la zone de travail  D’UNE SOURCE D’EAU ABONDANTE car l’eau sera le premier traitement réflexe pour toute maladresse. Matériel obligatoire : Lunettes de protection, gants, charlotte, blouse.
____________________________________________________________________________________________________________

NOTE A DESTINATION DES APPENTIS SORCIERS

LA DGCCRF,ou répression des fraudes, fait respecter les lois drastiques qui régissent la manipulation des dérivés du TABAC en l’occurrence la NICOTINE d'autant  plus depuis la mise en application de la TPD.
 
a/- si l’e-liquide est destiné de façon générale au sevrage tabagique, c'est un médicament. b/-si il ne se revendique pas du sevrage tabagique, mais qu’il contient plus de 10mg de nicotine ou (une concentration supérieure à 20mg/ml); c'est un médicament. c/- s’il ne se revendique pas du sevrage tabagique, qu’il renferme moins de 10mg de nicotine ( ou moins de 20mg/ml), ce n'est pas un médicament.
 
Néanmoins, il devra se conformer à l'article L221-1 du code de la consommation et se conformer au règlement REACH et REGLEMENT CLP que nous verrons dans la préparation ultérieure des e-liquides. Il est évident que la législation doit être dépoussiérée et adaptée car à tout moment on peut se retrouver en exercice  illégal de la pharmacie.

NOTE DE L'AUTEUR
Autant je  peux comprendre que toutes les études de dangerosité ne sont pas encore abouties et que nous devons respecter les principes de précaution d'usage (quand je ne sais pas je ne fais pas) ! Autant je suis abasourdi de voir que je peux faire des e-liquides mais de ne pas dire que c'est pour arrêter de fumer.
 
Est-ce à dire que le DIY doit voir son avenir dans des mélanges à 0% de nicotine pour  une  utilisation strictement ludique? C’est une façon détournée de proposer ce marché aux grands monopoles soit pharmaceutiques soit lobbies du Tabac, qui accueillerait cette manne pour payer des taxes perdues par l’arrêt de la cigarette.

____________________________________________________________________________________________________________

 

NOTE DE VAPADONF
Je tiens à souligner que les articles de William ne sont pas destinés à vous dégouter du diy, que je pratique moi même depuis quasiment le début de ma vape. Si cela avait été le cas, il va de soit que j'aurais refusés ces articles. William  propose d'ailleurs une très large gamme d'arômes destinés au DIY (marque qui ne sera d'ailleurs jamais citée dans  les articles qu'il réalise uniquement dans  un but de partage informatif).

Ces mises en gardes et appellation "apprentis sorciers" Visent particulièrement les pseudos pros des liquides, qui réalisent des diy dans des conditions d'hygiène limites, voir lamentables (arrières boutiques ou à la maison). Ces derniers sont parfois à la limite de l'ignorance des dangers, des règles d'hygiène et de législation et se permettent de vous vendre ces liquides en toute impunité.

Réaliser du diy pour soit même, est une choses et chacun prends les risques qu'il souhaite pour lui même. En revanche dyer pour faire prendre ces risques aux autres, tout en vendant des liquides à prix d'or n'est pas tolérables, voir DANGEREUX ou ILLEGAL.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload