Retrouvez également Vapadonf sur Facebook

Vous recherchez un graphiste passionné de Vape?

Nous abordons aujourd’hui la base initiale utilisée dans les e-liquides et désormais controversé, à la fois par les opposants à la e-cigarette et par les amateurs de vape technique.

POUR COMMENCER, UN PEU DE CHIMIE DE BASE
Une substance comme le propylène glycol ou la glycerine peuvent provenir de différentes origines.
a/ produit par synthèse à partir de la pétrochimie : on obtient un PG typiquement produit chimique.
b/ Produit par extraction animale ou de plante (canola-mais), c'est alors un PG d'origine naturelle, animal ou vegetal ou melange des 2.


CE N'EST PAS POUR AUTANT UN PRODUIT BIO

Pour qu'un produit soit BIO, il deva etre d'origine animale ou végétale, mais en plus, élevé ou cultivé dans les conditons du bio. Toutes substances apportées sont controlées dans un cahier des charges très précis qui pourra permettre de poser dessus l'appellation de AB soit AGRICULTURE BIOLOGIQUE. Il est fréquent de voir des produits bios par convenance commerciale, sur lesquels vous ne verrez jamais le sigle "AB". Pour les e-liquides, on voit certain fabricant tomber dans ce piège.

 

DE PLUS, CONVENEZ QU'IL EST AMUSANT, VOIR HILARANT
de vanter les mérites bio d'un produit renfermant un toxique majeur "LA NICOTINE".(est-ce à dire que c'est un poison de bonne qualité et qu'on peut mourir en bonne santé.....lol

LEGOVYRE / DEXTROGYRE / RACEMIQUE
1/ le PG naturel et le PG de synthèse, bien qu'étant les mêmes molécules, ne sont pas tout à fait les memes produits.ils peuvent avoir des caracteristiques identiques, mais avoir quelques variations suivant leur structure.
2/ pour les différencier on les a classés suivant la particularité de dévier la lumière, certain à gauche (levogyre), certain à droite (dextrogyre) et le mélange des 2, étant un produit appelé (racemique).

LE PG DE SYNTHESE N'EST FORCEMENT PLUS MAUVAIS QUE LE PG NATUREL
Dans le cadre de ce qui nous concerne, soit les e-liquides, on cherche la molécule de PG qui aura le plus de stabilité, aura des constantes parfaitement connue et repétitive et qui liberera donc le moins de formaldehyde sous l'effet de la température dégagée par la e-cigarette. Voila  pourquoi il me semblait intéressant de vous inviter à lire entre les lignes. Il n'y a pas un PG mais des PG. Choisissons le plus fiable.
____________________________________________________________________________________________________________


RENTRONS A PRESENT DANS LE VIF DU SUJET

PG : PROPANANE 1-2 OU PROPANEDIOL
Cet alpha diol se présente sous la forme de 2 isomères optiques (l et d), et est exploité dans l’industrie sous le mélange RACEMIQUE (c'est à dire mélange des 2 isomères l et d)
.

NOUS L'APPELLERONS LE D-1 PROPYLENE GLYCOL
Il existe donc du propylène Glycol d'origine naturelle, c'est à dire non issu de la pétrochimie, mais d'origine mixte végétale/animale RADIANOL 4713. Ou mieux encore, d'origine strictement végétale RADIANOL 4710, extrait du canola ou du mais.

Il présente l’avantage d’afficher une pureté supérieure à 99,5%, ethylène et diéthylène inférieur à 0,10% et des polluants (métaux lourds, sulfates, chlorite), évaluables en PPM (parties par million : c'est à dire insignifiant). Son utilisation première a de quoi surprendre, puisqu’il entrait dans la composition de produits aussi divers que variés tels que : des résines de synthèses, de l'antigel, des détergents, des émulsifiant, utilisation en pharmacie, mais aussi au cinéma (pour produire de la fumée).

Rassurez vous, on en trouve dans les yoghourts, le chocolat, nombre de sauces, des médicaments etc. Sa toxicité en l’état est faible mais SES PRODUITS DE DEGRADATION A LA CHALEUR SONT REDOUTABLES. Dans les conditions normales de T° et de Pression, c’est un produit stable. Exposé une forte température, le propylène glycol, ou PG libère différentes substances toxiques comme le formaldehyde.

Malheureusement, si nous connaissont les t+ de vaporisation du PG, son point critique voisin de 108° et sa t° d’ébullition proche de 188°, nous ne connaissons ses seuils de libération par dégradation du formaldéhyde très exactement, sachant que nous avons des e-cigarettes de diverses qualités, non homogènes.

Si le formaldehyde est cancérigène, son association avec le glycérol (glycérine), donne naissance à des acetals et ce mélande favorise les leucémies, les allergies, les cancers des sinus, les irritations occulaires.

ARMONS  NOUS DE BON SENS

Le PG est préféré à la glycérine, car il exalte les arômes, mais produit peu de vapeur, alors que la glycérine favorise une vapeur dense appréciée par les vapoteurs, mais estompe les aromes. Donc, respectons la toxicité relative du PG aux T° ambiantes et soignons la qualité du matériel.

- Manipulons et stockons  à des températures  inférieures à 40°
- N’exposons jamais le produit à des hautes températures, (risque réel d'explosion ou d'incendie)

- Si des troubles apparaissent, type allergies, les données actuelles ne nous permettent pas d'affirmer que le PG n'y est pour rien.

POUR CONCLURE

Il est aussi insensé de dire que le PG libère plus de formaldehyde que la cigarette (qui elle brule à 1200° et libere donc de façon certaine du formaldéhyde) que de dire que le PG est exempt de tout reproche et peut être  utilisé sans précautions.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload